logo barbu du web

Le barbu du Web

Un blog sur le Web par un barbu

3D-Secure un bien ou un mal?

Les e-commerçants sont confrontés à un nouveau mal : la sécurité informatique. Cette phrase sonne faux et pourtant. Depuis les 6 derniers mois les clients sont régulièrement confronté à une étape supplémentaire lors de leur processus d’achat.

Cette étape arrive comme un cheveux sur la soupe dans le processus de paiement et les banques n’ont pas fait leur travail envers leur client pour communiquer sur cette nouvelle procédure. D’autant que la procédure diffère suivant les banques :

D’après Wikipedia

Selon la banque émettrice de la carte, les modalités d’authentification varient :

  • Crédit Mutuel : le client doit s’authentifier avec son identifiant de banque en ligne, puis indiquer un des codes inscrit sur sa « carte de clés personnelles » (une grille de 64 codes à 4 chiffres dans laquelle il faut piocher le bon code en fonction de la ligne et de la colonne demandée par le site web).
  • Banque Postale, Axa Banque et Caisse d’Epargne : le client doit indiquer sa date de naissance.
  • BNP Paribas : le client doit indiquer sa date de naissance; depuis juillet 2009 un code est envoyé par sms.
  • Société Générale : le client doit indiquer sa date de naissance, depuis septembre 2009 un code est envoyé par sms.
  • Crédit Agricole (dont LCL) : le client doit indiquer un mot de passe personnel, crée lors de la première utilisation.
  • BRED Banque Populaire : une clé d’authentification Ip@b, CD format carte de crédit.
  • Groupama Banque : le client doit indiquer son nom, le code postal de sa résidence et sa date de naissance.

A l’heure du phishing et de prises de conscience sur la sécurité, cette étape supplémentaire dans le processus surprend l’internaute et entraine de nombreux abandons de paiements. On peut espérer que 3D-Secure sera démocratiser dans quelque temps mais en attendant les taux de transformation en ont pris un coup.

Les solutions :

  • Demander à votre banque le retrait de cette procédure. Cette opération nécessite la signature d’une décharge du e-commerçant et toutes les banques ne sont pas d’accord.
  • Passer 100% en paiement Paypal avec risque de perte de clients et le passage systématique par les commissions Paypal si élevées
  • Utiliser d’autres plateformes que celle des Banques. Paybox peut être une solution valable. Je pense que c’est ce genre de solution qu’on adopté les ténors de l’e-commerce comme Cdiscount ou la Fnac.

En période de « crise » 3DSecure est un frein supplémentaire à la remonté des chiffres d’affaire des petites boutiques. Il est temps pour les banques de faire leur boulot en communiquant mieux auprès de leur client et en améliorant leurs vieillissantes interfaces de paiement pour que l’étape 3DSecure soit mieux ressenti lors de la commande.

Si vous voulez en savoir plus :

http://www.capitaine-commerce.com/2009/12/16/24663-3d-secure-or-not-3d-secure/

http://fr.wikipedia.org/wiki/3-D_Secure

Tagged as: , ,

1 Comment

  1. Personnellement je trouve que cette techno pue un des pieds d’un troll. A Chaque fois que j’ai eu a l’utilisé les sms arrive toujours 2,3 heures plus tard …

Leave a Response